Pour s'incrire à la newsletter

tribute to Leïla shahid

texte d'O.S.`

 

LA GUERRE SANS ARMES

 

 

 

Mais quelle est cette chose qui, venue de la mer, fonce sur nous, traverse nos fortifications sans même les toucher Les alliés ont décrit, dans leur rapport N°5667.98.PZ :

 

- un navire de guerre,  rapide fendant les flots de notre Méditerranée

 

- un navire de guerre sans éperon d’étrave

 

- un navire de guerre sans sur-éperon d’éperonnage

 

- une voile immense, blanche comme du marbre de Paros

 

- une voile comme une gigantesque silhouette de femme, la robe gonflée par le vent, serrée sous les seins par une ceinture magique

 

- une silhouette gigantesque de femme sans bras

 

- certains ont cru voir ses mains absentes brandir une couronne de gloire, un sceptre de pouvoir ou une trompette capable de sonner jusqu’au bout du monde – ceux-là furent sans doute victimes d’un hallucination collective, et furent aussitôt enfermés, langue coupée

 

Nous avions une des armées les plus puissantes du monde

 

Elle nous a vaincus sans armes.

 

 

 

 

 

lundi, 13 février 2017 14:30

espace Andrée Chedid:

Écrit par

 

soiére du 3 février , en présence de mr Santini député maire, mr Lévy maire adjoint,  et mr Tsutomu Saguira président de la maison de laculture du japon.

et toute l'équipe du Clavim: Bruno jarry, Etienne Orsini,Willy...

au cours de la soirée, intervention d'une classe  d'Issy les moulineaux , chaque élève ayant présenté un haiku ( thème : la science fiction )!!très chouette!

                                                          VERNISSAGE LE VENDREDI 3 FÉVRIER 2017

                                                      ESPACE ANDRÉE CHEDID   ISSY LES MOULINEAUX

                                                                  à l rencontre du printemps :  Kô- Un

                                                               robes de paix: Elisabeth Gérony Forestier 

 

    Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

mardi, 16 août 2016 14:01

dernier clou

Écrit par

l’exposition de Louis Roquin  .. musique à voir   ... est terminée

deux cents tableaux accrochés, cent autres installés sur table

le dernier clou qui reste à enlever!!

dernier clou

AVENIR, VERNISSAGE LE 19 AOUT 2016 

DE LIGNE EN LIGNES  : JOHANNES STRUGALLE

mardi, 09 août 2016 13:05

improvisation musicale

Écrit par

impor

Pierre Mariétan

 

 

 

             

RUMEUR / ÉMERGENC

du temps en forme d’espace“

 

Mise en œuvre, sur le champ, de sons captés, de textes, de descriptifs relatant le voyage, en Asie, en Europe, en Amérique.

Mixage, en direct, de faits sonores émergeant de la rumeur des villes. Du bruit et des silences dans les espaces qui relient les aires urbaines.

Les trames se succèdent, en lent fondu/enchaîné, des événements remarquables imprègnent ces tissus, ménageant l’attente et la surprise.

La chronologie des voyages réels (qui eurent lieu) se confond avec un nouveau déroulement, dû à la mémoire présente, à l’instant d’interprétation et du rendu public.

 

Les séquences ont été composées à partir d’enregistrements effectués dans les villes : Paris, Besançon, Albi, Londres, Cologne,Venise, Zürich, Phon-Penh, Bangkok, Hanoï, Vientiane, Séoul, Tokyo, Kyoto, New York, Chicago,

 

Dans les espaces “d’entre-deux“ :

Bourgogne, Languedoc, Valais, Vénétie, Vietnam, Laos, Cambodge

 

Les faits / événements sonores:

Le son de l’eau bruissante, rugissante

La voix des gens, les cris d’animaux, le son des cloches, des sirènes,

Les bruits de circulation, des trains, des bateaux, des hélicoptères, des avions…

 

Les empreintes instrumentales :

Saxophones, cordes, flûtes, cloches à vache


Pierre Mariétan

 

 

 

 

 

CHANT

 

tente d'exprimer le lien personnel, sensible et spirituel, de la voix et du lieu

 

 

 

 

 

Il est temps de créer en dévoilant ce qui m’est cher, “inquiet en secret, mais fier”, selon le vers lancé par H. Hesse, rejetant l’anecdote, ne tolérant que le désir et le nécessaire.

 

 

 

Chanter, est-ce possible ?

 

 

 

Ma voix, plus qu’un instrument, est le corps d’une expression qui n’appartient qu’à moi; il n’y a personne, ni langue qui puisse prendre sa place. Elle s’explique, si l’on veut, à travers sa propre manifestation. Mon chant en fait foi.

 

 

 

 

 

“ la voix est la source -  le lieu l’instrument ”

 

 

 

 

 

« CHANT 65ième version    43ième lieu

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pierre Mariétan compositeur vit à Paris. Il a étudié à la Musikakademie de Bâle avec Pierre Boulez et Karlheinz Stockhausen . Il a écrit près de 250 œuvres pour grand orchestre, ensemble de chambre, moyens numéroélectroacoustiques et procéder à de nombreuses installations musicales, dont certaines sont permanentes (Temple à Shinjuku, Tokyo, Abbaye de Bellellay en Suisse). Il a fondé le GERM Groupe d’étude et réalisations musicales (1966) Il est co-fondateur du mouvement d’écologie sonore (Collectif Environnement Sonore) 1996, directeur des Rencontres Architecture Musique Écologie (1998-) co-fondateur de la revue SONORITÉS, directeur de la collection Musique/Environnement éditions Champs Social/Lucie, Nîmes FR. Il a enseigné aux Universités Sorbonne1, Vincennes/St Denis-Paris VIII, à l’École Nationale Supérieure du Paysage à Versailles, à l’École Nationale Supérieure d’Architecture de Paris La Villette. Entre autres distinctions il a eu le Prix International Ars Acoustica de la WDR à Cologne.

 

 

 

compositeur de sons,   compositeur d'images  .

affiche

 

artiste

artiste2

Page 1 sur 2